"Un nouveau départ avec un nouvel esprit ".


La naissance de L’INP-HB date de 1996 par décret 96-678. Cette naissance est le fait de la fusion et de la restructuration des 4 ex-grandes Ecoles de Yamoussoukro à savoir : l’Ecole nationale supérieure des Travaux publics (ENSTP), l’Institut national supérieur de l’Enseignement Technique (INSET), l’Ecole nationale supérieure d’Agronomie (ENSA) et l’Institut agricole de Bouaké (IAB). L’idée généreuse de cette création émane du premier Président de la République de Côte d’Ivoire, feu Félix Houphouët-Boigny pour répondre essentiellement à un besoin de rationalisation de la gestion de ces quatre établissements, à l’harmonisation des politiques de formation et à l’amélioration significative de la qualité des enseignements. L’INP-HB n’a jamais failli à sa mission de formation de cadres compétents et de techniciens dynamiques qui lui a été assignée par l’Etat de Côte d’Ivoire pour mieux répondre aux exigences des entreprises publiques, privées et surtout des multinationales. En dépit de la conjoncture économique et socio-politique, cette institution de formation et de recherche continue de faire la fierté des Africains et des Ivoiriens. Car, elle dispose d’un potentiel humain avec un savoir-faire scientifique dans tous les domaines. Son potentiel infrastructurel exceptionnel est une chance unique en Afrique de l'Ouest. C’est pourquoi, je rêve avec mon équipe de faire de cette école, un pôle d’excellence incontournable en matière de savoir-faire technologique et de savoir-être. Je rêve de drainer sur les différents campus de l’INP-HB et dans nos laboratoires, des étudiants de nationalités diverses ainsi que des enseignants-chercheurs aux compétences avérées. La vision partagée par le Gouvernement ivoirien résume en l’idée : « Devenir un creuset scientifique majeur pour soutenir le développement technologique de la Côte d’Ivoire et de l’Afrique ». L’atteinte d’un tel objectif n’est possible qu’avec des hommes et des femmes résolument engagés pour amorcer ce départ nouveau avec un nouvel esprit. Aussi, me ferais-je fort avec l’appui de tous, d’améliorer sans cesse l’image de l’Institut National Polytechnique Félix Houphouët-Boigny sur le plan national, régional et international, et de redynamiser les activités de formation et de recherche.

M. KOFFI N'GUESSAN

Côte d'Ivoire | www.inphb.ci | scolarite@inphb.ci | secretariatdg@inphb.ci | inphb@inphb.ci

Restez connectés

© 2004 Institut National Polytechnique Félix Houphouët-Boigny
Mise à jour 2019