L’Institut de Technologie d’Ashikaga du Japon envisage la signature d’un accord de partenariat avec l’INP-HB



img11

Dans le cadre d’une visite de travail, la Direction Générale de l’Institut National Polytechnique Félix Houphouët a accueilli ce lundi 24 octobre 2017 Dr YUICHI Nakajo et M. N’GUESSAN OUFLE Amalama, de l’université de Technologie d’Ashikaga du Japon, en vue de définir des axes communs de collaboration à travers la signature d’un partenariat entre ces deux institutions.

L’objectif visé par ce partenariat est de former des ingénieurs industriels de l’Ecole Supérieure d’Industrie (ESI) de l’INP-HB, dans le domaine des énergies renouvelables a expliqué M. YUICHI Nakajo, Professeur au département Génie Mécanique et Directeur du Centre de Recherche en collaboration, à l’Institut d’Ashikaga.

Pour M. N’GUESSAN Ouflè Amalama ancien élève de l’INP-HB présentement en formation dans le domaine des énergies renouvelables précisément en énergie solaire, ce séjour en Côte d’Ivoire est destiné à la réalisation d’une enquête de satisfaction portant sur la performance des cuiseurs solaires dans les climats tropicaux. « Dans ce contexte, nous menons une expérience avec une coopérative à Abidjan spécialisée dans la production d’attiéké » a-t-il laisser entendre. « L’idée est de réaliser des tests basés sur la durée de cuisson de l’attiéké et la température adaptée à celle-ci » a-t-il renchéri.  

Suite aux échanges avec ces hôtes, M. KOFFI N’Guessan s’est dit ému de ce projet de partenariat qui contribuera à renforcer les capacités des ingénieurs industriels.

A la faveur de cette visite, les deux représentants de l’institut de technologie d’Ashikaga ont effectué une séance de travail pratique avec la Direction de l’ESI pour la définition des axes de collaboration. A l’issue de cette rencontre, M. YUICHI Nakajo a offert à l’ESI, un ensemble de matériels composé de trois (03) cuiseurs solaires de différentes dimensions pour la cuisson de plusieurs types d’aliments et un solarimètre, instrument permettant de mesurer, en watt par mètre carré, l'intensité du rayonnement solaire reçue en un point. Ce don permettra aux étudiants de réaliser des tests de performance a-t-il souligné.

Ouverte en 1967 dans le cadre de la politique de promotion technologique du gouvernement en vue de former des ingénieurs pour l’avenir, l’Institut de Technologie d’Ashikaga, est une institution japonaise, spécialisée dans le domaine de l’énergie renouvelable.

 

 N’GUESSAN Grâce

 

Voir l'historique

Côte d'Ivoire | https.inphb.ci | scolarite@inphb.ci | secretariatdg@inphb.ci | inphb@inphb.ci

Restez connectés

© 2004 Institut National Polytechnique Félix Houphouët-Boigny
Mise à jour 2023