Séminaire Scientifique ‘’Rencontre des polytechniques : l’expertise de l’INP-HB Yamoussoukro sollicitée



img11

Une délégation ivoirienne conduite par M. Koffi N’Guessan, Directeur Général de l’Institut National Polytechnique (INP-HB) a pris part à un séminaire scientifique dénommé "Rencontre des Polytechniques" qui s'est tenu à la salle des Conférences de l'université Gamal Abdel Nasser de Conakry (UGANC), le lundi 13 novembre 2017. 

Ce grand Rendez-vous scientifique a vu la participation des sommités du monde scientifique et politique, parmi lesquelles figurent le Ministre guinéen de l'Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique, M. Yéro Baldé, le Président de l'X Polytechnique de Paris, M. Jacques Biot, le Recteur de l'UGANC, M. Doussou Lanciné Traoré et bien d’autres.

L’objectif de ce séminaire de haut niveau était de jeter dans un délai d'un semestre, les bases d'un rapprochement formel et durable entre l'UGANC et l'École Polytechnique de Palaiseau (l'X). Son succès permettra d'envisager la structuration prochaine en Guinée d'une filière d'excellence tant universitaire que pré-universitaire selon le modèle de l'X Polytechnique de Paris et de l'Institut National Polytechnique Houphouët-Boigny de Yamoussoukro. A cet effet, les expertises du Directeur Général de l'INP-HB, M. Koffi N'Guessan et du Président de l'X Polytechnique de Paris, M. Jacques Biot ont été sollicitées pour faire aboutir le projet.

Se saisissant de l’occasion, le Premier Ministre Mamady Youla a encouragé vivement ses hôtes á la mutualisation des expériences tout en se réjouissant de cette coopération qui ouvre la voie à une ère nouvelle très prometteuse. « Pour la jeunesse et les autorités guinéennes, c'est un rêve qui se réalise » a-t-il affirmé.

Tout en emboîtant le pas au Premier Ministre, M. Yéro Baldé à relever la nécessité de la coopération scientifique pour le développement des pays du sud.

Pour M. Koffi N’Guessan, « Le développement de l’enseignement supérieur devra être organisé autour de valeurs propres de sorte que dans la confiance, les barrières linguistiques et les frontières disparaissent progressivement » Cette ouverture à l’international permettra à l’enseignement supérieur africain de rattraper non seulement son retard relatif, mais aussi de se positionner au cœur du développement local et national a-t-il renchéri.

 

N’GUESSAN Grâce

 

Voir l'historique

Côte d'Ivoire | https.inphb.ci | scolarite@inphb.ci | secretariatdg@inphb.ci | inphb@inphb.ci

Restez connectés

© 2004 Institut National Polytechnique Félix Houphouët-Boigny
Mise à jour 2023