Mission de la Banque Mondiale à l’INP-HB pour l'évaluation du projet Centre d’Excellence Mines et Environnement Minier (CEA-MEM)



img11

La Direction Générale de l’Institut National Polytechnique Félix HOUPHOUËT BOIGNY (INP-HB) a accueilli le lundi 29 janvier 2018, Mme HIMDAT Iqbal Bayusuf, Economiste à la banque Mondiale dans le cadre de la mission d’évaluation du projet Centre d’Excellence Mines et Environnement Minier (CEA-MEM) de l’INP-HB.

Financé par la Banque Mondiale, le CEA vise à former des ingénieurs innovants et des docteurs performants dans le domaine de l’activité minière, susceptibles d’impacter le développement technique et technologique de l’Afrique.

A travers cette mission de suivi et d’évaluation, Mme HIMDAT entendait s’assurer de l’effectivité de la mise en œuvre du projet. A cet effet, un bilan à mi-parcours des activités réalisées dans le cadre de la mise en œuvre de ce centre a été fait par M. YAO Alphonse, coordonnateur du projet CEA MEM.

Son intervention a porté essentiellement sur l’offre de formation, la situation des ressources mobilisées, des décaissements et des marchés. Une lucarne a été également ouverte sur la cérémonie de lancement officiel des activités de ce centre, doublée de la tenue du premier comité de pilotage du projet CEA MEM qui s’est déroulé le 06 décembre 2017 au sein de l’INP-HB.

Prenant la parole, M. KOFFI, N’Guessan, Directeur Général de l’INP-HB a au nom de ses collaborateurs remercié la Banque Mondiale pour son appui inestimable à l’Enseignement Supérieur ; appui destiné à renforcer les capacités de certains Instituts afin que ceux-ci deviennent, des pôles d’attraction pour les études et aussi des instruments visant à contribuer à l’intégration africaine par la formation et la recherche. Il a par ailleurs décliné sa vision pour l’Institut à ‘’ l’horizon 2025’’. « Nous voulons aller au-delà des centres d’excellence. Notre ambition est de faire de l’INP-HB, un vrai hub scientifique et technologique avec l’appui financier de la banque mondiale et de nos partenaires » a-t-il indiqué. « L’idée est de passer de 3 000 à 12 000 élèves » conclut-il.

En marge de cette visite, Mme HIMDAT a mené des échanges constructifs avec les étudiants du CEA-MEM issus de neuf (09) pays africains, à savoir le Bénin, le Burkina Faso, la Côte d’Ivoire, la Guinée, le Mali, la Mauritanie, le Niger, la République Centrafricaine et l’Union des Comores. Pour la rentrée 2018-2019, le centre s’ouvrira aux étudiants du Libéria, de la Sierra Leone, du Ghana, du Sénégal et de la République du Congo.

 

                                                                                                                                                                                NGUESSAN Grâce

Voir l'historique

Côte d'Ivoire | https.inphb.ci | scolarite@inphb.ci | secretariatdg@inphb.ci | inphb@inphb.ci

Restez connectés

© 2004 Institut National Polytechnique Félix Houphouët-Boigny
Mise à jour 2023