Coopération Sud-sud : l’INP-HB pose les jalons d’une coopération fructueuse avec l’Union du Fleuve Mano



img11

 

Ouvrir les portes de l’Institut National Polytechnique Félix HOUPHOUET-BOIGNY(INP-HB) aux élèves et professionnels de l’Union des Fleuves Mano (l’UFM) à des fins de coopération et d'intégration régionale, est l’une des ambitions de M. KOFFI N’Guessan, Directeur Général de ladite institution. Dans ce contexte, la salle de réunion de l’INP Centre a abrité ce samedi 23 mars 2019, une séance de travail avec S. E Madame Medina WESSEH, Secrétaire Générale de l’UFM et M. Assouakon ANGUI.

 

A travers cette coopération naissante, l’INP-HB entend étendre son recrutement aux autres pays de l’UFM notamment, la Sierra Léone et le Libéria à l’effet de former, une génération d’africains susceptibles d’impacter le développement technologique du continent. A cet effet, toutes les dispositions ont été prises de sorte à briser les barrières linguistiques. Il s’agit notamment de la formation des formateurs aux méthodes d’apprentissage rapide de la langue française aux adultes, s’est félicité le Directeur Général de l’INP-HB.

 

Considérant ce projet réalisable, Madame WESSEH s'est dite particulièrement satisfaite de cette future coopération qui prendra non seulement en compte la formation initiale des élèves mais aussi celle des professionnels d'ésireux d'acquérir des compétences dans un domaine spécifique. « Je suis très heureuse d’être dans cet Institut et à la fois impressionnée de la qualité des infrastructures et du niveau de la formation dispensée » a-t-elle relevé. L’INP-HB mérite en mon sens d’être, centre d’excellence de l’UFM.  A cet effet, elle a mis un point d’honneur à être, l’avocate auprès des autres pays et des autorités compétentes au sortir de ces échanges.

 

Abordant la question de l’effectif des jeunes filles au sein de cette institution d’élite, elle a par ailleurs incité l’équipe dirigeante de l’INP-HB à mener plus d’actions visant à accroître de façon significative, le nombre d’étudiantes notamment, dans les filières scientifiques.

 

Au regard des échanges fructueux, les deux parties ont conclu que la prochaine étape consistera à la signature d’un accord d’entente entre ces deux institutions pour la mise en œuvre concrète de ce projet ambitieux. Un acte fort qui permettra aux étudiants libériens et sierra léonnais de rejoindre la cohorte d’étudiants guinéens formés à l’Institut depuis 2018.

 

Créé en 1973, l’Union du Fleuve Mano est une institution intergouvernementale africaine formée par la Sierra Leone, le Libéria, la Guinée et la Côte d’Ivoire.

 

N'Guessan Grâce

 

Voir l'historique

Côte d'Ivoire | https.inphb.ci | scolarite@inphb.ci | secretariatdg@inphb.ci | inphb@inphb.ci

Restez connectés

© 2004 Institut National Polytechnique Félix Houphouët-Boigny
Mise à jour 2023