Le Ministre Mamadou Touré aux étudiants de l’INP-HB : « Ne vous laissez pas instrumentaliser ! »



img11

Conscient que la paix et la stabilité doivent être bâties avec les jeunes, Mamadou Touré, Ministre de la Promotion de la Jeunesse et de l’Emploi des Jeunes a invité ce vendredi 29 juin 2019 à l’occasion d’une conférence qu’il a animée, les étudiants de l’Institut national polytechnique Félix Houphouët-Boigny (INP-HB) à ne pas se laissé instrumentaliser par les hommes politiques.

« Stratégies et actions de la jeunesse basée sur la paix dans le cadre de l’atteinte des objectifs de développement », tel a été le thème abordé lors de cette conférence qui visait à éveiller la conscience de la jeunesse, l’espoir de la Côte d’Ivoire de demain.

« S’il n’ya pas de paix, de stabilité, il est illusoire de penser qu’on peut avoir une politique éducative cohérente et une politique de santé » leur a-t-il dit.A cet égard, il a invité les étudiants à faire preuve de responsabilité en évitant de se laisser instrumentaliser par les hommes politiques. « Le corolaire de la liberté, c’est la responsabilité. Dans ma jeune carrière politique, aucun homme politique ne m’a amené à faire ce que je n’avais pas envie de faire. Si ce qui est fait n’est pas en adéquation avec mes convictions, je ne le fais pas. Ce n’est pas parce qu’on me demande de casser un bus que je vais le faire. Il faut avoir de la personnalité. », leur-a-t-il conseillé.

Dans les échanges interactifs avec les étudiants, il a par ailleurs passé en revue, tous les programmes du gouvernement en direction des jeunes en matière de stage, d’apprentissage, de formations qualifiantes et de financement d’activités génératrices de revenus (Agr) dont un fonds de garantie de l’Etat est logé à la Banque nationale d’investissement (Bni).Dans les deux prochaines années, c’est 500.000 jeunes qui seront ciblés pour les trois programmes de stages, d’apprentissage, et de formations qualifiantes a-t-il précisé. « Vous avez également les activités génératrices de revenus. Nous allons passer à la phase II de « Agir pour les jeunes ». La première phase, c’est 8.000 jeunes qui avaient été ciblés. Pour la seconde phase, c’est 131.000 jeunes qui vont bénéficier directement de petits financements pour entreprendre. »

Tout en poursuivant, Le Ministre a également indiqué que le maillage du territoire national par l’Agence emplois jeunes est dans sa phase active avec l’appui des mairies. « Nous avons 20 agences d’emplois jeunes dans le pays.  Ce n’est pas suffisant. Nous nous sommes mis en contact avec les collectivités territoriales pour que les 205 communes mettent à disposition des bureaux que nous allons équiper et qui seront des guichets Agence emplois jeunes où les jeunes pourront avoir les premières informations (sensibilisation, orientation ou inscription). J’ai estimé qu’une grande école comme l’INP-HB doit avoir aussi son guichet Emplois jeunes », a conclu Mamadou Touré.

N'Guessan Grâce

 

 

 

Voir l'historique

Côte d'Ivoire | https.inphb.ci | scolarite@inphb.ci | secretariatdg@inphb.ci | inphb@inphb.ci

Restez connectés

© 2004 Institut National Polytechnique Félix Houphouët-Boigny
Mise à jour 2023