Fatim Cissé « l’Intelligence artificielle a révolutionné la Gestion des RH »



img11

En présence des étudiants du Data Science Institute de l’INP-HB, Fatim Cissé, Administratrice Générale de DUX Côte d’Ivoire et première ivoirienne diplômée en Intelligence Artificielle (IA) a animé le vendredi 06 décembre 2019, une conférence autour du thème : « l’Intelligence artificielle au service des Ressources Humaines » afin de montrer en quoi l’IA peut-elle être efficace dans la Gestion des Hommes en entreprise.

Longtemps limitée au domaine de l’informatique, l’IA s’est étendue de fil en aiguille à bien des domaines notamment la santé, le cinéma, l’éducation et même la gestion des ressources humaines. Mais quel avantage y’a-t-il à l’appliquer à la gestion RH ? C’est à cette question qu’a tenté de répondre Fatim Cissé, professionnelle des RH avec plus de 13 ans d’expériences.

L’Intelligence Artificielle pour une gestion plus optimale des ressources humaines

La digitalisation a fortement impacté la fonction RH ainsi que le rôle du manager, admet Fatim Cissé. Grâce à l’IA, le recrutement change désormais de paradigme car elle optimise les processus de sourcing et de tri de candidatures et permet in fine de détecter les meilleurs talents.

Dans le domaine de la paie, l’intégration de l’IA aide à réaliser des paies de plus en plus correctes. La mobilité interne n’échappe pas non plus à cette règle poursuit-elle. En effet, à travers un système d’IA, des fiches de poste sont analysées à l’aune des profils candidats à une mobilité permettant ainsi aux responsables RH, d’identifier les meilleurs candidats pour un poste donné selon un système de matching.

Au niveau de la demande d’information, l’IA vient apporter des réponses aux questions basiques, répétitives et non personnalisées que se posent les salariés et les managers généralement d’ordre administratif, telles que des demandes relatives aux congés annuels, aux bulletins de salaire, aux problématiques de fonctionnement en interne et bien d’autres. Mais à ce niveau, Fatim Cissé relève les limites des chatbots qui n’ont pas vocation de répondre à des questions complexes encore moins traiter des points sensibles pour un collaborateur.

Abordant la question de la confidentialité des données, Fatim Cissé a indiqué que l’Intelligence Artificielle peut s’avérer être une arme à double tranchant. Il revient donc à chaque gestionnaire de l’utiliser à bon escient a-t-elle précisé.

 

N’Guessan Grâce

 

 

 

Voir l'historique

Côte d'Ivoire | https.inphb.ci | scolarite@inphb.ci | secretariatdg@inphb.ci | inphb@inphb.ci

Restez connectés

© 2004 Institut National Polytechnique Félix Houphouët-Boigny
Mise à jour 2023