L’Université de San-Pedro sollicite l’expertise de l’INP-HB



img11

Créer des Classes Préparatoires aux Grandes Ecoles à l’image de celles de l’INP-HB est l’une des ambitions de l’Université de San-pedro (l’USP). Dans le cadre de ce projet ambitieux, une délégation de ladite Université conduite par son président, Prof Méké Méité, a effectué une séance de travail avec la direction générale de l’INP-HB le mardi 21 septembre 2021. Les échanges ont permis de déterminer les axes de collaboration possibles entre ces deux institutions.

A travers cette collaboration qui se veut fructueuse, l’USP entend bénéficier de l’appui de l’INP-HB et ce, dans divers domaines. Hormis le projet des Classes Préparatoires Mathématiques, Physiques et Sciences Industrielles (MPSI), l’INP-HB va accompagner cette université naissante dans la mise en œuvre de son Unité de Formation et de Recherche en agriculture, de son école doctorale et de son école d’Ingénieurs en Bâtiment et Travaux Publics, a indiqué Prof Méké Méité.

Les échanges entre ces deux institutions prévoient en outre, l’accompagnement et l’expertise de l’INP-HB en termes de logiciels de gestion des cours et de gestion des emplois du temps pour une mutualisation des salles. L’USP bénéficiera par ailleurs d’un appui pour l’élaboration d’un programme de formation sur l’entrepreneuriat qui vise à contribuer à l’insertion socioprofessionnelle de ses étudiants.

« Pour le début de cette collaboration, l’accent sera porté sur des besoins spécifiques du fait de la rentrée prochaine annoncée pour octobre 2021 » a relevé le vice-président de l’USP, Prof Zoueu Jérémie. Cela implique l’appui de l’INP-HB dans l’élaboration d’un contenu de formation répondant aux normes et standards internationaux, l’accompagnement d’un certain nombre d’enseignants de l’INP-HB dans la dispensation des cours de mathématiques et de physique ainsi qu’un appui en termes de méthodologie et d’approche pédagogique. Des réflexions seront par la suite menées quant à la stratégie à mettre en place pour recruter un nombre croissant d’enseignants, préparés, à l’esprit des CPGE de sorte à combler ce déficit.

A l’Issue de cette séance de travail, le Directeur Général de l’INP-HB, Dr Diaby Moussa a salué l’idée des Classes préparatoires au sein des universités qui vise selon lui à tirer le système d’enseignement ivoirien vers le haut. Il a par ailleurs marqué l’engagement de l’INP-HB à soutenir les universités Publiques de Côte d’Ivoire afin que toutes parviennent à l’excellence.

 

Grâce Koffi

 

 

 

 

Voir l'historique

Côte d'Ivoire | https.inphb.ci | scolarite@inphb.ci | secretariatdg@inphb.ci | inphb@inphb.ci

Restez connectés

© 2004 Institut National Polytechnique Félix Houphouët-Boigny
Mise à jour 2023