Remise de parchemin à la première promotion du MPTAU



img11

Le Mastère Professionnel Transport et aménagement Urbain (MPTAU), mis en place au sein l’Institut National Polytechnique Félix Houphouët Boigny (INP-HB) et initié par la Banque Mondiale et le Projet d’Appui à la Compétitivité du Grand Abidjan (PACOGA) en partenariat avec l’école des Ponts et Chaussées de Paris est en bonne voie. En effet, ce vendredi 24 septembre 2021 a eu lieu la cérémonie de remise de diplôme de la première promotion au salon d’honneur Marie-Thérèse Houphouët du site sud.

Au nom du Directeur Général de l’INP-HB, Dr Moussa Diaby et de la communauté éducative de l’INP-HB, Prof Loum Georges a exprimé sa profonde gratitude aux différents partenaires pour l’accompagnement et la marque de confiance placés en cette formation et en l’INP-HB. Il s’est par ailleurs, réjoui de la qualité de la formation délivrée et les efforts fournis par les bailleurs pour la réalisation ce projet. Tout en adressant ses vives félicitations aux diplômés, il les a exhortés à œuvrer au rayonnement de leur master car sa pérennisation dépend de leur performance sur le terrain.

Avant la remise effective des attestions, Dr Silué Siélé, Conseiller du Premier Ministre chargé des transports, président du grand jury a fait la synthèse des travaux. Il a signifié que les auditeurs ont été évalués sur la base de trois critères à savoir la pertinence des sujets, le professionnalisme des candidats et la présentation des différentes thèses. Dans l’ensemble, les éléments recherchés par le grand jury ont été démontrés par les auditeurs. Après délibération, les élus du jour ont passé brillamment le test. Dr Silué Siélé a tenu à souligner le caractère pointilleux de l’évaluation pour faire comprendre aux candidats qu’il est non seulement dans leur devoir de les évaluer mais aussi de leurs faire comprendre leurs limites.

Mme Kouadio Reine, porte-parole des auditeurs de la première promotion, s’est dit être fière de la formation reçue qui est une plus-value à leurs compétences. Elle a adressé des remerciements aux acteurs à l’origine de ce projet ambitieux notamment la Banque Mondiale. Aussi, a-t-elle a souligné que la difficulté majeure qui a entaché la formation est l’élaboration de la thèse professionnelle. En effet, sur 19 auditeurs, 13 ont pu déposer leurs travaux à temps, 12 ont soutenu et 10 ont reçu leurs diplômes. Ainsi pour améliorer le rendement des futurs auditeurs, des propositions ont été faites par la première promotion tant au niveau des auditeurs que des coordonnateurs. Elle a rassuré tous les partenaires qu’ils feront bon usage des compétences acquises et ils prennent l’engagement de soutenir les autres auditeurs pour la finalisation de leurs travaux.

La cérémonie s’est achevée autour d’un somptueux déjeuner offert en l’honneur des diplômés

 

Yvette N'Goran

Voir l'historique

Côte d'Ivoire | https.inphb.ci | scolarite@inphb.ci | secretariatdg@inphb.ci | inphb@inphb.ci

Restez connectés

© 2004 Institut National Polytechnique Félix Houphouët-Boigny
Mise à jour 2023