L’INP-HB et l’Université Technique de Munich d‘Allemagne mettent au service des populations agricoles, des véhicules électriques



img11

L’Institut National Polytechnique Félix HOUPHOUËT-BOIGNY (INP-HB) de Yamoussoukro et l’Université Technique de Munich (TUM) travaillent depuis bientôt deux ans à la co-construction et à la mise en œuvre d’un projet dénommé « aCar Mobility » visant à promouvoir la mobilité électrique en Afrique subsaharienne et particulièrement en Côte d’Ivoire. Pour ce faire, un accord de partenariat, précisant le cadre global de collaboration, a été signé entre les deux institutions le 26 juillet 2021. Depuis cette date, la mise en oeuvre du Projet a connu des étapes majeures dont la collecte de données en zone rurale, la contextualisation de matériel de géolocalisation pour le suivi de la mobilité des populations rurales et des séjours scientifiques de partages d’expériences tant à Yamoussoukro qu’en Allemagne.

Ce jeudi 12 octobre 2022 a vu la cérémonie de lancement officiel de la phase pratique de mise en œuvre de la mobilité électrique. A la faveur de cette rencontre, S.E.M. Ingo Herbert, Ambassadeur de la République Fédérale d’Allemagne en Côte d’Ivoire a procédé à la remise officielle des clés de deux véhicules électriques de type pick up de marque EVUM Motors à Dr Moussa Diaby, Directeur Général de l’INP-HB. Ces véhicules ont été acquis dans le cadre du projet global centre d’innovation verte pour le secteur agroalimentaire (PRO-CIV) mis en œuvre par la Coopération technique allemande GIZ. Sur la durée du Projet, ces véhicules seront mis en expérimentation au sein de la société coopérative SOCCOPROCY, située à Zatta.

Dr Kouakou Paul-Martial, Directeur de Département Agriculture et Ressources Animales de l’INP-HB et Point Focal du Projet aCar Mobility a précisé que la coopération entre l’INP-HB et la TUM vise à étudier les questions fondamentales des besoins de mobilité en Côte d’Ivoire, les exigences techniques particulières de l'e-mobilité et la possibilité de développer des modèles commerciaux. De façon spécifique, les deux institutions s’attèleront à étudier les options de valeur ajoutée locale ainsi que l’utilisation de nouveaux concepts de mobilité avec la participation active des partenaires locaux (les communautés de production, les collèges agricoles, les sociétés coopératives, les centres de services agricoles, etc.). Les travaux permettront de définir les exigences en matière de mobilité et d'infrastructure en Côte d’Ivoire, grâce à une vision holistique des besoins actuels et futurs en matière de mobilité dans les régions cibles. Cette recherche permettra ainsi de mettre en évidence des concepts de mobilité, les besoins et capacités en matière d'infrastructure de recharge solaire, les possibilités d’optimisation des deux véhicules et de création de valeur.

A l’issue du projet, une évaluation du potentiel d’exploitation future de ces véhicules sera faite pour les rendre plus accessibles aux utilisateurs et proposer des méthodes pour créer une main-d'œuvre qualifiée en vue de maintenir une flotte de véhicules électriques à grande échelle.

Avec cette cérémonie du 12 octobre 2022, l’INP-HB est devenue la toute première institution à mettre en expérimentation des véhicules électriques de marque EVUM Motors en Afrique.

 

Voir l'historique

Côte d'Ivoire | https.inphb.ci | scolarite@inphb.ci | secretariatdg@inphb.ci | inphb@inphb.ci

Restez connectés

© 2004 Institut National Polytechnique Félix Houphouët-Boigny
Mise à jour 2023